Cameroun: Non à l’ingérence. Non à la condescendance

Ces propos ne viennent pas d’une autorité camerounaise, ni de quelque activiste panafricain. Ils ont été tenus par une député européenne qui insiste dans son réquisitoire pour que le pays des Lions Indomptables soit traité “sans ingérence et sans condescendance.” Cela s’est passé au cours d’une plénière du Parlement européen ce jeudi 18 avril 2019 au moment où la communauté dite internationale dont l’Union Européenne semble s’agiter.

Parlant de la situation sécuritaire au 237 la sexagénaire ne manque pas de rendre un hommage appuyée ” aux forces armées camerounaises ainsi qu’aux civils engagées dans une lutte sans merci contre Boko Haram”.  Elle présente les faits d’armes du Cameroun, ce pays de l’Afrique Centrale qui transcende ses propres difficultés internes pour accueillir en son sein des milliers de réfugiés nigérians  “à des années lumières du portrait au vitriol  que certains croient bon de brosser”. Et la native de Nancy semble maitriser son sujet. “Ce pays gage de stabilité dans une région tiraillée par des tensions multiples se prête mal aux simplifications outrancières.  Les dissensions entre francophones et anglophones sont moins le fait d’antagonismes profonds que d’intérêts économiques bien compris” tonne-t-elle.

Ci-dessous in extenso l’intervention de Dominique Wilde

La Redaction

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.