CAN2019: Le Cameroun champion en titre rentre dans le bal

La Coupe d’Afrique des Nations a démarré sur les chapeaux de roue depuis vendredi 21 juin dernier. Le Cameroun entre en lice cet après-midi 25 juin au Ismaila Stadium à Ismaila en Egypte dans le groupe F de cette glorieuse compétition auréolé de sa position de champion en titre. Le premier clash l’équipe du nouveau capitaine Maxim Choupo-Moting sera contre la Guinée Bissau, une vieille connaissance avec laquelle il a souventes fois eu l’occasion de croiser les fers. Clarence Seedorf, le célèbre footballeur neérlandais qui préside désormais aux destinées des fauves de l’Afrique Centrale s’est dit déterminé à faire ce qu’il faut pour conserver le prestigieux trophée. C’est le seul d’ailleurs qui manque dans son impressionnant palmarès

Pour la petite histoire, c’est la première fois que cette compétition se tient en juin et ensuite que le nombre de participants passe de 16 a 24. Ce véritable show-case du football africain dont le coup d’envoi a été donné vendredi 21 juin dernier, était initialement prévu au Cameroun qui devait l’abriter pour la deuxième fois de son histoire après l’édition de 1972. Malheureusement la CAN estimant que le quintuple vainqueur et actuel détenteur du trophée tant convoite ne pouvait être prêt le jour J décidait de confier l’organisation de la plus grande fête sportive africaine a l’Egypte. Pour le moment il n’y a pas encore eu de surprises majeures puisque les équipes comme la Cote d’Ivoire, le Ghana, le Sénégal, le Mali, le Nigeria, l’Egypte, l’Algerie et al qui étaient supposées gagner ont effectivement remporter leurs rencontres respectives

Quand le Cameroun joue, les fans londoniens ne boudent jamais leur plaisir. Comme d’habitude, les supporters des Lions se bousculeront cet après-midi au Maestro Bar restaurant pour regarder sur grand écran les prouesses de leurs champions comme ce fut le cas lors de la dernière CAN au Gabon comme le démontre d’ailleurs ce documentaire de Isaac Tchankap, rédacteur en chef de la publication LeGuide du Londonien. Une hystérie collective s’était emparée de l’assistance, provoquant un mini-séisme dans l’etablissement de Armand Leonard Tchangoum

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.