Covid-19: La Grande Bretagne au ralenti. Londres ville fantome

Depuis que la Chine a passé le relai du Covid-19 à l’Europe, les choses évoluent à une vitesse grand V. L’Italie, principal foyer du coronavirus  n’a pas encore arrêté de compter ses malades et ses morts qui s’amoncellent au fil des jours. L’Espagne et les autres ne sont pas les mieux lotis. Il en est de meme de la Grande Bretagne qui a d’abord voulu faire les choses à sa manière mais s’est finalement alignée sur l’Europe: fermeture d’écoles, des cafés et pubs,  annulation des manifestations et réunions publiques de plus de 100 personnes, restriction des visites aux personnes âgées etc.

Cela n’arrive pas qu’aux autres

On sentait cette décision venir, sans vraiment y croire. Ce serait “unBritish” pensait-on de voir le gouvernement fermer les pubs, voire meme les écoles, bref toutes ces caractéristiques qui procèdent du “way of life” britannique.  Les cas des pays comme l’Italie, l’Espagne et tout près de nous la France de Emmanuel Macron qui, il faut le dire a fait preuve de beaucoup d’autorité, de fermeté et de leadership depuis l’avènement de “l’invisible ennemi” étaient observés de ce côté de la Manche avec un peu de distance. Les Britanniques ont toujours leur façon de faire les choses, de voir le monde.

Mais quand avec une pointe d’humour Gavin Williamson, le patron de l’Education dans l’administration Johnson devant le parlement annonce presque comme un mea-culpa que “après que les écoles ont fermé leurs portes ce vendredi après-midi, elles resteront closes  jusqu’à nouvel avis”, tout le monde sait que les carottes sont cuites

Restez chez vous

Mieux ce ne sera plus une question d’avis puisque  des informations non confirmées font état de la capitale britannique en “état de siège” ce weekend pendant lequel il sera imposé à chacun de rester chez soi. Mais telle qu’évoluent les choses la population n’a même pas besoin de se le faire imposer quoique ce  soit puisque nous observons que les rues de la capitale habituellement si vivantes sont aujourd’hui déjà quasiment désertes. Et nous ne  sommes pas le 25 décembre. Elles se vident donc au profit des super-marchés qui refusent du monde et dont les rayons deviennent désespérément vides au fil des heures et certains produits tels que les papiers hygiéniques, les masques, les liquides anti-septiques et al sont devenus pratiquement inexistants. Les autorités et les patrons de grandes surfaces ont beau demander au public d’avoir de la considération pour les autres lors des emplettes et d’éviter les achats paniques puisqu’il y en a pour tout le monde, rien n’y fait.

Rationnement

Au vu de la situation qui prévaut, les super-marchés comme  Sainsbury et Asda ont pris la décision de rationner certains produits a forte demande en limitant le nombre d’achat par personne. Force est cependant de constater que pas plus tard que cet après-midi les produits a grosses consommation comme le riz , les papiers toilettes et les fameux liquides anti-septiques étaient toujours désespérément absents des étagères de Asda mon super-marche local.

Isaac Tchankap

Le Guide du Londonien

6 thoughts on “Covid-19: La Grande Bretagne au ralenti. Londres ville fantome”

  1. Hi there, i read your blog from time to time and i own a similar one
    and i was just wondering if you get a lot of spam comments?
    If so how do you stop it, any plugin or anything you can advise?
    I get so much lately it’s driving me mad so any assistance
    is very much appreciated.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.