Macron sur les bords de la Tamise pour célébrer De Gaulle. Légion d’Honneur pour London City

“La France a perdu une bataille. Elle n’a pas perdu la guerre” dixit General Charles de Gaulle dans un discours historique le 18 juin 1940 sur les antennes de la BBC depuis Londres où il était en exil. Son pays était alors sous occupation nazi. “J’invite tous les Français qui veulent rester libres à écouter ma voix et à me suivre.”  ordonnera-t-il. 

C’est pour marquer le 80ième anniversaire de ce discours historique, véritable cri de ralliement du Général  à l’endroit de la population française pour résister à l’occupation allemande de la France pendant la Seconde Guerre mondiale que Emmanuel Macron visite la capitale britannique ce 18 juin.

En France, De Gaulle, qui a vécu en exil à Londres pendant l’occupation nazie de la France avant de devenir plus tard président, jouit d’une stature comparable à celle de Churchill en Grande-Bretagne. Ironie du sort, Emmanuel Macron effectue son voyage outre Manche pour célébrer son illustre prédécesseur au moment où les monuments pour commémorer ces deux personnalités sont prises à partie par des manifestants de Black Lives Matter, un mouvement qui “plaide contre la violence policière envers les Noirs, ainsi que pour divers autres changements de politique considérés comme liés à la libération des Noirs”. Ce mouvement s’est mis en branle à travers le monde après l’effroyable assassinat en direct de George Floyd par le tristement célèbre policier américain Chauvin.  Il est reproché à ces géants (De Gaulle et Churchill) des penchants racistes et colonialistes.

Légion d’Honneur décerné à la ville de Londres

D’après des informations relayées par la BBC, le protocole prévoit un entretien entre le jeune leader français et son vis-à-vis britannique, ainsi qu’une rencontre avec le Prince Charles en compagnie de Camilla à Clarence House.   Le président Macron décernera également à la ville de Londres la Légion d’honneur pour récompenser son courage et  son soutien à la France lors de l’occupation des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il convient de noter que ce voyage est premier déplacement du Numéro un français en dehors de l’Hexagone depuis l’avènement de la pandemie du coronavirus. Beaucoup de ce côté de la Manche ont d’ailleurs remarqué le leadership dont ce dernier a fait montre dans la “guerre” qu’il avait déclarée au Covid-19

Isaac Tchankap

Le Guide du Londonien

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.