coronavirus covid-19: l’Afrique se mobilise

Ce n’est peut-être pas encore l’apocalypse, mais comme un feu de brousse en plein été, le Coronavirus continue de se propager ! le dernier bilan fait état de près de 150 000 cas et  5616 décès (7%) et 73,731 guérisons (93%) dans le monde (source: worldometer). Il y a maintenant 147 cas confirmés dans 18 pays en Afrique, avec 4 décès liés au COVID-19.  Cependant, le continent noir a beau être le moins affecté par la pandémie, il n’en n’est pas dupe puisque les pays sont en état d’alerte.

“Les cas sont peut-être encore faibles en Afrique” remarque le Directeur Régional OMS pour l’Afrique. “Nus pouvons le maintenir avec des actions pan-gouvernementales solides pour lutter contre le nouveau cette pandémie” poursuit Dr Matshidiso Moeti

Le Rwanda, qui ne déplore pour le moment aucune victime, vient de mettre sur pied un programme innovateur. En sus de l’interdiction de toute manifestation publique jusqu’à nouvel avis, le pays de Paul Kagame a initié une campagne publique de lavage de mains obligatoire afin de lutter contre la pandémie. Les autorités ont décidé d’inonder Kigali d’éviers portables pour permettre au public de se laver les mains aux arrêts de bus, restaurants, banques et magasins de la capitale. On espère que ce geste salvateur va faire tache d’huile dans d’autres pays.

Le Cameroun, qui vient de confirmer son troisième cas de Covid-19 confirmés, prend les précautions pour limiter sa propagation par le truchement de son ministère de la Santé. Cette dernière vient d’ailleurs de bénéficier d’une aide financière de 150 millions de FCFA de la part de MAYA et COMPAGNIES, une entreprise de raffinage basée au Cameroun pour l’aider dans cette tâche complexe et onéreuse mais indispensable le 13 mars 2020 à Yaoundé. En remettant le précieux chèque au ministre de tutelle le porte-parole de ladite compagnie a invité les autres opérateurs économiques à se mobiliser pour aider l’état dans sa lutte contre cet imprévisible nouveau fléau. Par ailleurs, toujours dans le cadre de la lutte contre la pandemie, le Premier Ministre chef du gouvernement a dans une note circulaire demandé aux membres du gouvernement de suspendre temporairement leurs missions officielles à l’étranger,

A Nairobi (Kenya), les autorités ont interdit tous les grands événements publics et promis de restreindre les voyages à l’étranger.

A Addis-Abeba (Ethiopie), les autorités exhortent les citoyens à éviter les contacts personnels étroits, mais déclarent que l’annulation des vols n’est pas encore prévu, tandis que le Gabon et la Guinée Equatoriale ont fermé leurs frontières terrestres.

Il convient de noter que pour l’heure, l’Afrique du Sud est le pays le plus affecte par le covid-19 avec 24 cas sur 900 personnes testées.

Le Kenya, l’Éthiopie, le Soudan et la Guinée ont confirmé vendredi leurs premiers cas de coronavirus, Les autres pays africains qui ont signalé des cas de maladie sont le Maroc, la Tunisie, l’Égypte, l’Algérie, le Sénégal, le Togo, le Burkina Faso, la République démocratique du Congo (RDC), l’Afrique du Sud, le Nigéria, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Ghana. 

Isaac T

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.