Malawi – Une première en Afrique : Victoire de l’opposition après une présidentielle annulée

Cela se passe au Malawi en Afrique Australe, pays de 118 000 km2  qui abrite 19 millions d’âmes, enclavé entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie. Après l’élection présidentielle que l’opposition estime entachée d’irrégularité, la Cour Suprême saisie tranche en faveur de celle-ci et ordonne un nouveau scrutin. Le président sortant en est le perdant.

Historique:

21 mai 2019. Des élections générales pour élire le président, les députés  et les conseillers des gouvernements locaux ont lieu au Malawi. A l’issue du scrutin, Peter Mutharika le président sortant est réélu.  Ce résultat provoque l’ire de l’opposition dirigée par Lazarus Chakwera et Saulos Chilima qui conteste les résultats devant les tribunaux. Des manifestations sont organisées à travers le pays. L’opposition accuse le président Peter Mutharika, ainsi que Jane Ansah, présidente de la Commission électorale d’avoir truqué les résultats. 

3 février 2020, la Cour constitutionnelle annule les résultats du scrutin en raison de preuves d’irrégularités et ordonne la tenue de nouvelles élections .

Une rue bien organisée a de l’effet 

La commission électorale malawite a confirmé hier samedi 27 juin les résultats du vote. L’opposant Lazarus Chakwera est le nouvel homme fort. L’ancien pasteur a prêté serment en tant que nouveau président du Malawi ce dimanche 28 juin après avoir remporté cette nouvelle l’élection avec 58.57% des voix . Il devient le sixième président du Malawi à la suite du scrutin historique de la semaine dernière. , la première fois qu’un vote annulé par un tribunal a entraîné la défaite d’un leader sortant en Afrique. 

Avec la défaite de Peter Mutharika c’est la première fois qu’un président sortant perd après avoir été forcé à réorganiser le scrutin en Afrique. On avait vu la rue chasser les gens du pouvoir en Afrique (Burkina Faso et al) mais ce à quoi on n’avait pas encore assisté c’est voir la rue obliger un président sortant à réorganiser une élection à laquelle lui-même prend part et ne pas la gagner. La rue a donc réussi a renverser la tendance.

Ceci augure-t-il d’une nouvelle ère du jeu démocratique?  Quelles sont les chances que le cas malawite fasse tâche d’huile dans d’autres pays africains?

IsaacT

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.